Un comité napoléoniste à Verviers en 1834


L’article qui suit m’a été envoyé par Elisabeth Brose, fille de Jean Brose, écrivain Liégeois qui obtint la médaille d’or de l’académie française et qui écrivit de nombreux livres et articles contribuant notamment à la légende Napoléonienne (voir bibliographie sommaire en fin d’article). Mes hommages vont à cet homme et à ce récit qui non seulement perpétue sa mémoire, mais qui permet également au lecteur de découvrir un épisode méconnu de l’histoire belge. Mes remerciements les plus respectueux à Elisabeth…

DSC05394La revue qui contient l’article ainsi que d’autres ouvrages peuvent être commandés en prêt à votre bibliothèque sur le lien suivant :

http://www.samarcande-bibliotheques.be/resultat.php?q=idbib%3A%22303%22%20AND%20auteurs_tous:%22Brose,%20Jean%22&sort_define=auteur_as,titre_as,typedoc,anpub&sort_order=0&rows=100

  • L’influence de la révolution polonaise de 1830 sur la jeunesse liégeoise
  • Les Liégeois et la guerre franco-allemande de 1870
  • Les Rosières et les mariages dotés par Napoléon dans le département de l’Ourthe
  • Un comité napoléoniste à Verviers en 1834

Le Comité Napoléoniste de 1834 est plutôt “révolutionnaire”, et ne peut être comparé au Mouvement Bonapartiste de Belgique actuel qui respecte la Monarchie Constitutionnelle et le Bonapartisme!  L’un se référant à l’identité Nationale et au respect des Lois belges; l’autre à l’idéologie et au respect des valeurs du Mouvement Bonapartiste, de ses traditions s’y afférentes. http://napoleonbonaparte.be/mouvement-bonapartiste/

DSC05389 DSC05390 DSC05391 DSC05393 Bibliographie de Jean BROSE : http://www.pallas.be/pls/opac/opac.search?lan=E&seop=3&sele=102&sepa=1&doty=___&sest=brose&chna=jean&senu=1&rqdb=36&dbnu=36