bat-napHISTOIRE  DU

BATAILLON NAPOLÉON.

_____________________________________________________

Peinture des soldats de l'île d’Elbe en marche vers Paris

Les soldats de l’île d’Elbe en marche vers Paris : au premier plan, le lancier polonais porte sur son dos sa chabraque, sa selle et son sabre. Illustration de Job.

Le “Bataillon Napoléon” actuel est né en juin 1985 par l’organisation d’une Bourse d’armes au pied du lion de Waterloo. Le Président fondateur est Monsieur Charles-Henry Boulez qui était membre avec d’autres amis à l’ABN (Association Belge Napoléonienne), et qui ont constaté qu’il n’y avait aucune association de collectionneur d’armes et ils ont créé le Bataillon Napoléon. Six ans plus tard c’est Monsieur Jean-Michel Genot qui en prend la présidence et qui assaini les comptes qui étaient dans le rouge à la banque. Mais pour des raisons professionnelles il doit abandonner la présidence et je suis élu à la majorité des membres présents. Voici comment tout cela à commencé. En 1991 j’entre au Bataillon comme “public relation” et je développe la publicité dans notre bulletin afin qu’il nous soit moins coûteux et ça a marché quelques années, mais plusieurs annonceurs ont arrêté leurs activités et de ce fait arrêté la publicité dans notre bulletin, alors nous avons décidé de changer de formule moins, coûteuse et ce bulletin existe toujours et il paraît tous les trimestres. J’ai aussi ouvert le Bataillon Napoléon aux autres collectionneurs comme des livres, des figurines, de la Faïence, des boutons, des manuscrits, etc.J’ai aussi accepté des femmes ce qui n’était pas le cas avant.

Albert Kersmaekers, Président du Bataillon Napoléon

Affiche bourse 2016

1° à Nivelles: “Napoléon raconté par la faïence” au musée communal.

20150415_expo_napoleon_musee_nivelles.FINAL

2° à Fleurus: “Napoléon dans la plaine de Fleurus” au Château de la Paix.

3° à Braine le château: “Napoléon” à la Maison du Bailli.

Egalement à Charleroi, à Braine-l’Alleud. Bref vous voyez nous sommes très actifs.

Cette année nous fêtons nos trente ans d’existences.

le “bataillon Napoléon”, garde de l’Empereur sur l’île d’Elbe.  http://passionnapoleon.xooit.com/t507-Bataillon-Napoleon.htm

Lanciers polonais de la Garde impériale

“Le bataillon Napoléon, aux ordres du chef de bataillon Malet, comprend un état-major et six compagnies, en tout, 607 grenadiers et chasseurs de Vieille Garde. Le bataillon reçoit un drapeau sommé d’une aigle, et dont la tablier est blanc traversé diagonalement d’une bande rouge portant trois abeilles d’or. La cavalerie est composée des chevau-légers polonais, auxquels quelques chasseurs à cheval et mameluks, 5 cavaliers, 2 sous-officiers et le lieutenant Séraphin, se sont joints. Le major commandant Jerzmanowski, grand seigneur, d’une “haute supériorité” forme deux compagnies : une compagnie montée de 22 chevaux, capitaine Schultz, bon géant de six pieds neuf pouces; une compagnie de 96 chevau-légers démontés, commandés par le capitaine Balinski, jeune officier de 30 ans, au service de la France depuis 1807, blessé à Wagram, légionnaire en 1813; 35 de ses braves ont versé leurs chevaux aux écuries de l’Empereur et sont mis à la disposition du capitaine Cornuel, de l’artillerie de la Garde, déjà à la tête de 43 canonniers. L’escadron reçoit un étendard aux couleurs de l’île d’Elbe; on lit sur le blanc l’inscription brodée en soie cramoisie : “Chevau-légers polonais, Escadron Napoléon” et de l’autre côté l’N couronnée, dont la forme caractérise l’équipement des chevau-légers-lanciers de la Garde. L’Empereur met la cavalerie sous les ordres du “chef d’escadron Roul”…La “compagnie Napoléon” est formée de 21 marins de la Garde…Ce corps de la Garde en miniature est placé sous la haute autorité du général Cambronne…Le général Drouot est gouverneur de l’Île…”

Source : “Napoléon et la Garde Impériale” par le cdt Henry Lachouque.

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…