Exposition Napoléon, sa Vie à travers les Femmes à Verviers!


Du 10 octobre 2015 au 28 février 2016

L’exposition de la rentrée au Centre Touristique de la Laine et de la Mode

Depliant Napoleon final1

Le concept :

Le site du Centre Touristique de la Laine et de la Mode (CTLM) – 18 rue de la Chapelle, 4800 Verviers – accueille l’expo – événement d’Aqualaine Napoléon (1769-1821), sa vie à travers les Femmes.

L’histoire retient trois noms de femme dans la vie de Napoléon Bonaparte : sa mère, Joséphine de Beauharnais et l’impératrice Marie-Louise. En réalité, le nombre de femmes qui ont traversé sa vie est beaucoup plus important. Sans se vouloir exhaustif, le CTLM en a retenu neuf de plus : Pauline Borghèse, Hortense de Beauharnais, Désirée Clary, Pauline Fourès, Giuseppina Grassini, Marguerite Weimer, Marie-Jeanne Schellincks, Marie Walewska et Albine de Montholon. A travers ces femmes, c’est une tranche d’histoire et un point du monde qui sont esquissés. Ainsi, par exemple, Pauline Borghèse, née en 1783, suivra son époux à Haïti, où il sera chargé de renforcer la position coloniale française. Dans la salle Borghèse, on évoque les colonies, les produits exotiques, l’esclavagisme. Un autre exemple ? Giuseppina Grassini chante pour Napoléon à la Scala de Milan, en 1796. Dans la salle qui lui est dédiée, sont abordés le poulet Marengo, les symboles de séduction à l’époque napoléonienne et le concordat de 1801.

CONTACT :
Téléphone : (32)87/30.79.20
Courriel : michele.corin@aqualaine.be

Dépliant à télécharger : Dépliant Napoléon “sa vie à travers les femmes

Les partenaires :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une quinzaine de prêteurs ont permis le regroupement de pièces rares, originales, parfois même uniques ou présentées au public pour la première fois. La mise en scène des pièces ambitionne de plonger le visiteur dans la période qui s’étend de la naissance au décès de Napoléon Bonaparte, en traversant les lieux liés à ses actions. La part belle est faite aux femmes, avec une série de costumes d’époque issus d’une collection privée. Robes de soie, dentelles, dont une splendide robe de style empire en cambrésine brodée d’or avec un manteau de cour de velours rouge brodé de cannetilles d’argent. Des accessoires ? Mules pour dames fin XVIIIème, éventail républicain, réticules, châles et autres informent sur le vêtement d’époque. De nombreux objets décoratifs sont également présentés, témoignant du goût, des centres d’intérêt et de leur évolution, fin XVIIIème et début XIXème : mobilier, statuettes, pendules, lampes, art de la table. Les styles se succèdent ou coexistent, du Louis XVI au style retour d’Égypte, du style directoire au style empire. Ce dernier débute avec le Sacre de Napoléon en 1804 et se répand jusqu’en 1815, avec la défaite de Waterloo. Il sert le prestige de l’empire ; les victoires napoléoniennes puis l’installation de la famille de l’empereur à la tête des pays conquis facilite son expansion en Europe. De nombreux tableaux, dessins, gravures, agrémentent le parcours, dont certaines oeuvres majeures telles que les splendides planches des frères Redouté prêtées par le musée Redouté à Saint-Hubert. Enfin, divers objets témoins de leur temps, tels que sextant, instruments de mesure, encriers, ainsi qu’une paire de pistolets en coffret signés par Nicolas-Noël Boutet, prêtés par le département des armes au musée Curtius, pièce phare de l’exposition.

Michèle Corin – Directrice  Aqualaine

Un ambitieux programme de conférences :Depliant Napoleon final
Informations pratiques :

L’exposition est conseillée à partir de huit ans.
Ouvert du mardi au dimanche, de 10 à 17h Prix d’entrée de 4 à 6€
info@aqualaine.be
http;//www.aqualaine.be